"Les fraudes à la carte bancaire au sein du SEPA ont augmenté en 2012 pour la première fois depuis 2008", constate la BCE. Le montant total de la fraude sur cette période a été évalué à 1,33 milliard d'euros, soit une hausse de 14,8% par rapport à 2011. Ce résultat marque toutefois un recul de 9,3% par rapport à son niveau de 2008, alors que la valeur des transactions a progressé de 17%". (voir ici) Autrement dit, alors qu'on ne cesse de nous parler de cyberarmageddon et de cybercriminalité, alors que les échanges électroniques ne cessent d'augmenter, on observe plutôt une stabilisation voire une décrue relative des fraudes. Autrement dit encore, les banques ont réussi à assurer la cybersécurité de leurs activités. Ceci amène à quelques remarques (cliquer sur titre pour lire la suite du billet)

source