Le G2S réunit les officiers généraux en deuxième section. Ayant eu des responsabilités, ils connaissent les affaires de défense et ont en même temps une plus grande liberté de ton. Depuis quelques mois, je vois passer les exemplaires de leur "lettre du G2S". La dernière en date (n°82 de mars 2014) présente un diagnostic (je laisse l'adjectif au lecteur : lucide ? sévère ? alarmiste ?) de la défense française. Une première mouture préliminaire avait été diffusée (fuitée) en janvier sur le site de la Saint-Cyrienne. Cela avait suscité l'agacement de certains. J'ai reçu récemment la deuxième mouture. Voici un texte qui me semble argumenté et raisonnable, loin du ton polémique qu'on trouve malheureusement trop souvent dans les "débats" français. C'est ce qui le rend intéressant. Je n'en publie que la synthèse.

source