Un article intéressant a été publié, par N. Bouzou, dans Le Monde. Intitulé "La revanche des déclassés", il explique que l'essentiel du malaise européen est dû au traumatisme socio-économique causé par la mondialisation. Jusque là, banal. Mais il ajoute qu'il s'agit d'un processus de destruction créatrice, selon ce qu'annonçait Schumpeter. Et là, ça se discute....

source