Le Chardon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 15 août 2014

La lutte des deux califes

L'élection de Erdogan à la présidence de la Turquie, le week-end dernier, constitue un tournant. Pas forcément pour ce qui concerne la vie politique intérieure turque, passablement agitée ces dernières années mais aux résultats clairs : l'assentiment d'une majorité absolue de la population à la politique suivie par l'AKP et son leader, Erdogan. Au-delà, plusieurs significations peuvent être tirées de ce scrutin.

source

Lire la suite...

vendredi 11 juillet 2014

Quel jeu de la Turquie en Irak ?

L'observateur n'aura pas manqué de noter le silence turc à la suite de la prise de Mossoul par l'EIIL. Alors qu'on avait l'habitude de déclarations courroucées contre Assad, là, rien. Silence. Vous me direz, les propos enflammés contre Assad ont d'ailleurs été bien moins fréquents ces derniers mois, l'avez vous aussi remarqué ? Probablement le résultat d'affaires intérieures turques compliquées (l'élection et les nombreux scandales révélés dans la presse), la résilience d'Assad, l'ouverture de l'affaire ukrainienne qui a ouvert un autre front (avec là aussi une Turquie mutique), bref, au nord comme au sud la Turquie se faisait discrète. Est ce donc une attitude générale ? Une nouvelle ligne politique ? Peut être, mais en Irak, il y a des raisons bien particulières.

source

Lire la suite...

mercredi 18 décembre 2013

Turquie et remue-ménages

Ainsi donc, un vaste coup de filet frappe l'entourage de M. Erdogan, dont le ministre de l'intérieur. La police turque aurait en effet arrêté plusieurs des proches de celui-ci, dont son fils... Imagine-t-on quelque part une police arrêter l'entourage du ministre de l'intérieur ? C'est tellement impensable que cette nouvelle signifie bien plus qu'une simple affaire de corruption. Il s'agit d'un conflit politique intérieur très violent qui aura des répercussions alentours.

source

Lire la suite...