Elle est signée Jarry, Rivière et Tavernier. J'avoue n'en connaître aucun. Mais le sujet est bon : un enquêteur spécialisé court à la recherche d'héritiers qui sont titulaires d'un (riche) héritage : du coup, l'intermédiaire reçoit une commission. Mais ce qui pourrait n'être qu'un job de généalogiste BCBG commissionnée par une étude de notaire parisienne devient, par la grâce du scénario, quelque chose de plus complexe et échevelé.

Car voici que la recherche de l'héritier d'un baron suscite une double enquête : dans le passé (qui était donc sa mère et d'où vient ce tableau de maître qui a disparu) mais également aujourd'hui car cette mort n'est pas aussi nette qu'il y paraît. On le devine, rebondissements, voyages et flash-backs se succèdent, à un rythme maitrisé et sans excès, ni trop lent ni trop rapide et sans les aspects sensationnels de trop de BD qui se croient au cinéma et multiplient les effets spéciaux : bref, cela reste crédible et réaliste (sauf peut-être le lancement de l'aventure qui joue son Indiana Jones : amis il faut bien attirer l'attention du lecteur, pour une nouvelle série : on n'est pas dans XIII ou L Winch quand même).

Le dessin est de la ligne claire classique avec une belle mise en couleur, parfois juste figé. Le scénario est intéressant à souhait, il y a pas mal de seconds rôles et de détails de vie qui donnent une certaine épaisseur aux personnages.

Bref, une belle réussite pour cet album paru chez Delcourt en mars 2014.

Le Chardon