Pensées fugaces

Élections britanniques. La plupart des médias ne donnent que le résultat en sièges. Toutefois, cette approche est bien insuffisante, compte-tenu du mode électoral (uninominal à un tour) qui tort énormément les résultats. L’UKIP avec 13 % des voix n’obtient que deux sièges, quand le SNP écossais avec 5 % obtient 56 sièges. Dans la perspective des consultations à venir (un voire deux référendums), il faut donc regarder les votes en pourcentage. Cela donne ceci : Conservateurs à 37 %, Travaillistes à 30,5%, UKIP à 12,5%,LibDém à 8 % , SNP écossais à 5 %, verts à 4 %, le reste entre les micro-partis, notamment d’Ulster et de Galles. Bref, il y a équivalence de votre entre les globalement pro-Europe (Labour, Lib Dem, SNP et verts) et les anti-Europe (Tories et UKIP).

Tous les commentateurs ont bien noté la double dilemme qui va rapidement se poser à la nouvelle équipe : d'une part, la question du Brexit, d'autre part (et en conséquence), à nouveau la question écossaise. Gageons que comme tout politicien habile, Cameron va trouver de quoi négocier avec l'UE qui fera bien attention à satisfaire ce qui est possible. Bref, l'issue fatale n'est pas obligatoire.

Une fois encore, les sondeurs se sont trompés. Le peuple a quand même des décisions qui dépassent l'entendement. Si seulement on était entre technocrates ...

Après l'accident de l'A 400 M, je m’interroge ; après Louvois ou l'EPR, voici encore un grand projet complexe qui ne fonctionne pas. Or, c'était un des atouts industriels de la France. J'espère qu'il ne s'agit pas d'un défaut de conception, ce que l'enquête nous apprendra bientôt.

Tout ça pour ça : B. Netanyahou dissout l'assemblée pour obtenir une majorité stable et ne plus dépendre de la droite radicale. A la surprise générale (vous avez dit sondeur ? cf. remarque précédente), il gagne les élections. Mais ainsi que nous l'avions remarqué, il siphonne surtout les voix de droite. DU coup, il constitue un gouvernement à la dernière limite, ne réunissant qu'une majorité d'une voix, encore plus dépendante des partis de droite radicale. Comment dit-on Pyrrhus, en hébreu ?

Toujours en Israël, grande gêne à la révélation des consignes d'ouverture du feu données à Tsahal lors de la dernière intervention à Gaza. En fait, si on comprend bien, c'était "tir libre". Le syndrome du jeu vidéo où l'on tire sur une maison comme ça, parce qu'on s'ennuie. Où la vie humaine paraît virtuelle dans le viseur. Peut-on s'offusquer ?

Parutions

Note stratégique de l’IRSEM Numéro 19 - 2015 (pdf - 661 ko) Le rapprochement de la Russie avec la Chine : le triomphe de la stratégie sur la tactique ? Auteur : Céline MARANGÉ Au lendemain de l'annexion de la Crimée, nombreux étaient les responsables politiques russes à plaider en faveur d'une "réorientation stratégique" des intérêts de la Russie en Asie.

Note stratégique de l’IRSEM Numéro 18 - 2015 (pdf - 661 ko) La menace stratégique des États faibles : quand les faits relativisent la théorie Auteur : Sonia LE GOURIELLEC Les recherches qui se concentrent sur l’échec de l’État à remplir ses fonctions régaliennes rencontrent un franc succès depuis la fin de la guerre froide et après le 11 septembre 2001. L’une des principales hypothèses est que les États dits faibles ou pire faillis seraient générateurs de conflits : « Most of the security problems of Africa largely hang on the failure of the postcolonial state ».

Jacques Soustelle L'ami qui a défié De Gaulle Marc Francioli éditions du Rocher - parution : 13 mai 2015 La vie de Jacques Soustelle est un roman, un roman d'aventure. Elle se confond avec l'histoire de la France du xxe siècle qu'il a contribué à écrire. Un étudiant bardé de diplômes. Un ethnologue philosophe à la découverte des Aztèques et de la mixité des cultures, qui deviendra académicien. Un résistant de la première heure au service d'un général qu'il ne connaissait pas et de la France libre. Un influent patron des services secrets. Un ministre, à plusieurs reprises. Un des tombeurs de la IVe République et l'un des acteurs majeurs du retour au pouvoir de De Gaulle en 1958. Mais l'ami, le fidèle de près de vingt ans, a défié le Général sur l'avenir de l'Algérie. Malheur au vaincu, exilé, paria d'une république naissante, chevalier errant pendant sept longues années. Considéré fasciste par les uns, resté fidèle à ses idées et aux engagements de la France pour les autres, il sera oublié, y compris des livres d'histoire. L'ouvrage retrace, à partir de témoignages recoupés et consignés, le chemin que Soustelle a emprunté. Il raconte aussi comment, en 1965, l'exilé a sauvé la vie de Charles de Gaulle et nous révèle que, contrairement aux affirmations gaullistes et médiatiques de l'époque, Jacques Soustelle n'a jamais été jugé, donc jamais condamné et n'a pas eu à être amnistié.

Politique étrangère du Brésil au XXIe siècle L'action autonomiste et universaliste d'une puissance mondialisée Bruno Muxagato - Préface de Georges Couffignal Lors de la dernière décennie, le Brésil a opéré une projection internationale sans précédent dans l'histoire du pays, essentiellement grâce à l'action diplomatique volontariste du président Lula. La politique extérieure brésilienne a combiné les relations Sud-Nord et Sud-Sud, dans le but d'affirmer le pays en tant qu'acteur global. L'auteur se propose ici d'explorer la question centrale de l'insertion du géant sud-américain dans le jeu mondial. L’Harmattan (Coll. Recherches Amériques latines, 35 euros, 346 p., mai 2015)

Articles, sites et liens

Culture

Vu l'autre jour "Suite française". Au début, un peu gêné de voir cette approche britannique et puis peu à peu, cela se dissipe et on se trouve fort satisfait de ne pas voir tous nos clichés franco-français. La population est quasiment absente (un film français en aurait fait des tonnes sur la lâcheté) et les personnages sont duaux, sans être simplement ambigus. On sent les paradoxes qui nous traversent tous et qui nous rendent difficilement qualifiables d'un seul adjectif. Complexité de la nature humaine. Bref, pas simplement un film à l'eau de rose.

Vu de même "Good to kill", histoire d'un pilote de drone à Las Vegas. Remarquable, fin, subtil. A voir absolument, car on comprend qu'en fait, ce n'est pas l'arme qui pose problème par elle-même, mais les consignes d'ouverture du feu (cf. remarque à propos de Tsahal). Quand c'est contrôlé par l'armée, cela paraît correct, avec certification de l’identification de la cible et refus des dommages collatéraux. Puis cela passe sous la coupe de la CIA où l'on n'a plus ces pudeurs (cette rigueur ? cette éthique?). Encore une fois, complexité. Bref, le débat n'est pas aussi simpliste qu'on le présente trop souvent (pour ou contre). A voir absolument.

Événements

11 mai Table ronde Futuribles International L'émergence d'une nouvelle ère économique : le « made in world » et les territoires d'excellence Lundi 11 mai 2015 47 rue de Babylone, 75007 Paris sera introduite par Pierre Veltz, président directeur général de l'établissement public Paris-Saclay qui s'affirme de plus en plus comme un de ces pôles d'excellence dont aura tant besoin le Grand Paris. Comme vous le savez, Pierre Veltz s'est imposé de longue date comme un des meilleurs spécialistes de l'organisation des entreprises et des dynamiques territoriales. Il est l'auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels : La grande transition. La France dans le monde qui vient (Le Seuil, 2008) et Paris, France, Monde. Repenser l'économie par les territoires (éditions de l'Aube, 2012). Il a dirigé avec Thomas Paris l'ouvrage collectif L'Économie de la connaissance et ses territoires (Hermann,‎ 2010) et plus récemment avec Thierry Weil le livre L'Industrie, notre avenir (Eyrolles, 2015). Inscriptions

11 mai METIS Mukhabarat. Le renseignement dans les sociétés arabo-musulmanes Responsables : Philippe Hayez et Sébastien Laurentois G Lundi 11 mai 2015 Implication en France des SR arabo-musulmans dans la lutte contre leurs opposants et le terrorisme des États et des organisations (1980-2004) Participant :Louis CAPRIOLI, ancien sous-directeur de la DST. Merci de bien vouloir confirmer votre présence par retour à : groupemetis@gmail.com. Pour la bonne organisation des séminaires du Centre d'histoire de Sciences Po, nous vous remercions de bien vouloir patienter dans le hall du bâtiment jusqu'à l'horaire de début de la séance. Toutes les séances auront lieu de 18h à 19h30 au 1er étage du Centre d'histoire de Sciences Po (56 rue Jacob, 75006 Paris).

21 mai Colloque du 21 mai 2015 : "La France peut-elle retrouver une politique étrangère indépendante ?" (organisé par J Myard, Assemblée nationale). Jeudi 21 mai 2015 9h00-13h00 Salle 6217 126, rue de l'Université - 75007 PARIS 8h45 Accueil des participants 9h00 Allocution de bienvenue Jacques Myard, député, président du Cercle Nation et République 9h05 Introduction Pascal Boniface, directeur de l’IRIS 9h15-10h00 La nouvelle donne internationale : un monde sans pilote Un monde apolaire : des équilibres géostratégiques en bouleversement Le poids des acteurs transnationaux Les stratégies d’influence économique - Gérard-François Dumont, recteur, professeur des Universités - Jean-Michel Quatrepoint, journaliste, auteur du «Choc des empires» - Xavier Raufer, directeur des études, - les Menaces Criminelles Contemporaines- à l’université Paris 2 Panthéon Assas - Claude Rochet, professeur à l’université d’Aix-en-Provence Modérateur* Questions du public 10h00-11h30 Une France prisonnière de ses alliances ? L’intégration dans l’Union européenne, levier de puissance ou contrainte ? L’Alliance atlantique Les crises : de l’Irak à l’Ukraine - Jean de Gliniasty, ancien ambassadeur de France en Russie - François Loncle*, député de l’Eure - Jean-Pierre Vesperini, économiste, professeur d’université, ancien membre du Conseil d’analyse économique - Alain Cotta, économiste, professeur des Universités - Jean Menu, Général, ancien chef du cabinet militaire du Premier ministre - Thomas Flichy de la Neuville, professeur à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr Modérateur : Christian Chesnot, journaliste à France inter Questions du public 11h30-13h00 Pour une politique indépendante La spécificité et les atouts de la France, puissance européenne et mondiale Quelles actions prioritaires, quels enjeux ? - François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France en Iran, analyste de politique internationale - Jacques Sapir, directeur d’études à l’ EHESS, spécialiste de la Russie- Pierre Conesa, spécialiste des questions stratégiques internationales - Michel Terrot, député du Rhône - Loïc Hennekinne, ambasadeur de France, ancien secrétaire général du Quai d’Orsay - Jean-Pierre Lafon, ambassadeur de France, ancien secrétaire général du Quai d’Orsay - Pouria Amirshahi, député des Français établis hors de France Modérateur : Renaud Girard, grand reporter, journaliste au Figaro Questions du public 13h00 Conclusion Jacques Myard, député, président du Cercle Nation et République. Inscription par mail à jmyard@assemblee-nationale.fr

27 mai Le Congrès de Vienne fait l’objet d’une exposition, organisée par le Ministère des Affaires étrangères au Musée Carnavalet, de conférences, comme le 27 mai à Strasbourg, détails ici

28 mai conférence du soir de PROSPECTIVE 21OO, le Jeudi 28 Mai 2015 à 17h30 à La Défense : Organisée par le Club. « Cerveau mondial » : Communications mobiles : arrivée de la 5G dans 5 ans Quelles conséquences, quel potentiel ? Par Mérouane Debbah Vice-Président de la R&D Huawei. Directeur du laboratoire mathématiques et algorithmique Huawei. Professeur à Supélec. Fellow IEEE Jeudi 28 Mai 2015 à 17h30 à La Défense, Auditorium - Tour Initiale - 1, Terrasse Bellini - Paris La Défense Métro : Ligne 1, station "Esplanade de la Défense Inscriptions par mail à (nathalie@2100.org).

28 mai Forum du futur, En partenariat avec Minerve, vous invite, le jeudi 28 mai 2015 de 18h30 à 20h30 à l'Ecole militaire Amphithéâtre LOUIS à une conférence-débat sur le thème : "Le retour de l'Iran et ses conséquences internationales" avec M. le professeur Bernard Hourcade, Directeur de recherches émérite, CNRS.

29 mai Le think tank Synopia vous convie au colloque La cohésion nationale, un défi pour l’État et les musulmans Vendredi 29 mai 2015, de 9h à 12h30 Palais du Luxembourg, salle Clémenceau Accès : 15 ter, rue de Vaugirard, 75006 Paris Programme : 9h00 : accueil des participants 9h30 : ouverture du colloque 9h45 : table ronde N°1 - Quelle place pour l'islam dans la République ? 11h00 : pause 11h15 : table ronde N°2 - L'islam et la loi de 1905 12h30 : conclusion 13h00 : déjeuner (environ 30 €. Nombre de places limité) Inscription obligatoire

3 juin Diploweb : « Le trafic d'armes à feu en Europe et en France : état des lieux et enjeux géopolitiques » avec Jean-Charles Antoine L'auteur de : "A armes illégales. Le trafic d’armes à feu en France". Mercredi 3 juin 2015 à 18 h 64 rue du Ranelagh, 75016, Paris. Inscriptions

A. Le Chardon