Conférence de révision du TNP. L’Egypte propose une zone dénucléarisée au Moyen-Orient. Les Etats-Unis refusent. Du coup, on ne parle pas de la Russie. Conclusion : le TNP est encalminé. Qui croit encore aux grands discours sur la lutte contre la prolifération et ce genre de choses ?

Un parlementaire allemand se fait refouler à son arrivée à Moscou. On apprend ainsi que la Russie a elle aussi établie sa liste de sanctions nominatives. A la différence des sanctions occidentales, cette liste n’est pas rendue publique, on ne s’aperçoit qu’on est dessus qu’à l’arrivée à l’aéroport. Je suppose qu’il s’agit d’une atteinte insupportable à la liberté de circulation. C’est vraiment bête, toutes ses sanctions…

Eurovision. Je me suis amusé à regarder la liste des vainqueurs depuis les origines. Le concours a été créé en 1957. Depuis 1982, seuls quatre « grands pays » l’ont emporté : l’Italie en 1990, le Royaume-Uni en 1997, la Russie en 2008 et l’Allemagne en 2010. Cela n’est pas anormal, compte-tenu qu’il y a une cinquantaine de participants. Plus intéressant : depuis 1996, tous les vainqueurs sauf deux (Israël et la Serbie) ont chanté en anglais. On le voit, l’Eurovision est respectueuse de la diversité culturelle.

Pologne : le nouveau président n’est pas tellement un euro-sceptique mais un américano-fidèle. Le contrat sur les hélicoptères paraît menacé.

Après les élections britanniques pas farouchement pro-européennes, voici un eurosceptique élu en Pologne et des anti-austéritaires élus en Espagne. Il y a un problème, non ?

Amazon cède à Bruxelles sur la question de la fiscalité, en attendant google. Ceci constitue un développement majeur qui mettra fin à bien des évasions fiscales pratiquées par les grandes multinationales, surtout celle du web. Cela prouve que l’Europe reste utile, ne nous y trompons pas. Voici un gain stratégique certain.

Panthéon, l'autre jour : "on entre ici comme dans un moulin"...

La FIFA, une grande organisation internationale, serait corrompue ? Non...? Moi qui croyait que la corruption état réservée aux seuls satrapes du tiers monde (ah oui, maintenant, on dit émergent). Là, en Suisse, après le scandale UBS, cela ne fait pas sérieux.

Cela dit, rien de surprenant : ne parle-t-on pas de "ballon ronds" ?

Parution

IRSD, Focus paper n° 31, Vers une érosion du soutien à la dissuasion nucléaire française ? par André Dumoulin, juin 2015 (il sera accessible ici)

State and strategy : how big states do their strategic thinking IRIS NOTES May 2015]

Populations et avenir n° 723 : Le chômage, terreau du vote du Front national ?. Face au vieillissement : le rôle des territoires Émirats Arabes Unis : de l'automobile aux transports publics ? Territoires : un fonctionnement radial ou réticulaire ? La France dans la mondialisation : La présence française dans le monde par le réseau des lycées français à l'étranger (exercice pédagogique)

Articles, sites et liens

Mot bobo

Dystopie

Mot gourmand

Mœurs

Culture

J'ai donc été voir le dernier Mad Max. Brièveté des dialogues, ultra-intensité de l'action. On est cloué aux sièges. Heureusement, de temps en temps, des écrans noirs manifestent qu'on change d'acte, comme dans une pièce de théâtre classique. Il n'y a pas d'alexandrins, mais beaucoup de figures mythiques. A tout le moins les Amazones, Ulysse, Odin et le Walhalla, entre autres.... Les thèmes sont là : bien sûr, le paradis perdu, la domination violente de l'humanité, l'épuisement des ressources (MM2 parlait du pétrole, désormais c'est l'eau qui manque : nous sommes passés d'un épuisement économique à un épuisement écologique, plus de peak oil), la fuite qui finalement n'est pas la solution, toujours la nécessité de l'affrontement pour le dépassement. Incontestablement un bon film. Il faut aimer le hard rock (le techno tuné avec un guitariste à guitare double manche est absolument impayable). J'y suis allé avec le jeune Le Chardon, qui doit avoir l'âge que j'avais quand j'ai vu Mad Max 2, à sa sortie, il y a donc bien longtemps. J'ai eu l'impression du même saisissement. Bref, d'emblée, c'est un film culte. Donc, incontestablement à la hauteur de la série éponyme. Bravo, l'artiste.

Événements

1er juin La diplomatie économique et les énergies. ILERI et CESM, Lundi 1er juin 2015, 14 h-18 h, Ecole militaire (amphithéâtre Lacoste), 21, place Joffre, 75007 Paris. 1re table ronde : La diplomatie économique française. . Pascal Tran-Huu, Vallée de l’énergie . Pierre-Yves le Borgn’, Député PS des français de l’étranger. . Son Excellence Monsieur Ali Ahani, Ambassadeur d’Iran en France. . Dana Purcarescu Conseillère Senior Affaires internationales Délégation interministérielle à l’intelligence économique. 2e table ronde : Le processus de diplomatie économique française et les énergies. . Matthieu Auzanneau, journaliste spécialiste des énergies « Oil Man », auteur de « Or Noir la grande histoire du pétrole ». . Teva Meyer enseignant-chercheur spécialiste énergie/Scandinavie à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8). . Jean-Philippe Berillon, Senior Vice Président Security and Safety Global Gas and LNG, GDF Suez. . Hervé Séveno, président du cabinet de conseil en stratégie I2F, auteur de « Le diplomate et le marchand ». Inscription obligatoire. Une pièce d’identité est demandée à l’entrée.

9 juin Le Centre de Recherche de l'École des Officiers de la Gendarmerie Nationale (CREOGN) et l'Observatoire FIC organisent un colloque sur "LA VOITURE CONNECTÉE - infrastructures, véhicules et conducteurs : un avenir connecté" le mardi 09 juin 2015 à partir de 08h30 jusqu'à 10h30 à l'École militaire (amphi Foch), au 5, place Joffre 75007 Paris. Le programme de cette matinée est consultable depuis le lien suivant avec Christine Tissot, SCOOP project managerchez Renault, Jean-François Huère, Delegate for road safety and intelligent transport systems chez PSA Peugeot Citroën, Eric Ollinger, de la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGTIM) et le colonel Franck Marescal, chef du tout nouvel observatoire des systèmes de transports intelligents de la Gendarmerie nationale Nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire avant le 04 juin 2015. Votre inscription vous sera alors confirmée par mail.

11 juin ANAJ IHEDN Comment établir des partenariats gagnants en Chine ? - 11 Juin. Avec Olivier MARC PDG Euro China Capital Jeudi 11 juin 2015 19h30 à 21h00 Amphithéâtre Des Vallières Ecole militaire. Inscriptions La problématique du « temps » est au cœur du monde des affaires, en Chine plus particulièrement qu’ailleurs. Pour les sociétés occidentales présentes sur ce marché, il est essentiel de maintenir l’équilibre entre la tactique et la stratégie, tout spécialement dans le cas de relations avec des partenaires locaux. Quelles sont les erreurs d’analyse stratégique trop souvent faites par les groupes occidentaux? Quelles sont les spécificités du marché chinois en matière de négociations de partenariats? Comment préparer une opération de croissance externe? Comment pérenniser une réussite en Chine ? Ces questions seront abordées par Olivier Marc, à l’aune des nombreuses missions de conseil réalisées depuis 11 ans au sein d’Euro China Capital. Auteur de nombreux articles (Finance Asia, Le Nouvel Economiste, Challenges etc.) et de Business Made in China – Stratégies d’Acquisitions et de Partenariats (Choiseul, 2010), il intervient régulièrement dans les médias et lors de conférences. Retrouvez son interview dans le n°9 des Cahiers du Comité Asie : http://www.anaj-ihedn.org/cahiers-du-comite-asie-n9-automne-hiver-2014/

18 juin COLLOQUE "L’AFRIQUE EMERGENTE" Jeudi 18 juin 2015 Faculté de Droit de l’Université Paris-Descartes 10 avenue Pierre Larousse 92240 Malakoff Salle des Actes (métro 13 Malakoff-Plateau de Vanves T3 Porte de Vanves) Organisé sous la direction de Pascal Chaigneau, Professeur à l’Université Paris Descartes et de Pierre Pascallon, Président de Participation et Progrès. Programme et bulletin de participation en une pièce jointe à compléter et à retourner avant le 8 juin à l'adresse mail suivante : ericpourcel4(a)gmail.com .

A. Le Chardon