Remarquons ici qu'en termes de peine de mort et d'exécutions capitales, l'Iran n'est pas mal non plus, avec plus de 800 exécutions par an... Je n'ai pas entendu beaucoup de gens renvoyer les deux pays dos à dos. Mais il est vrai que l'Iran apparaît pour beaucoup comme un allié présentable, alors... Quand au wahhabisme, c'est incontestablement un fondamentalisme. Remarquons juste que l'EI ne cesse de vitupérer contre l'Arabie (régime considéré comme impie) et qu'au fond, Rakka et Riyad sont des ennemis bien plus irréconciliables que l'opposition entre Arabes et Perses. Qui le dit ?

Ainsi, il ne faut pas négliger ou sous évaluer la récente "coalition" (c'est fou le nombre de coalitions dans la région) montée en décembre par l'AS. Je pense qu'il ne s'agit pas simplement d'un effet d'annonce et quelle aura des suites, même si Riyad est bien fixé au Yémen. Au passage, qui s'intéresse au Yémen ? Il y a juste un drame humanitaire sans nom...

L'autre grande affaire fut celle déroulée en Allemagne, avec la vague d'agressions sexuelles lors de la nuit de la Saint Sylvestre. On atteignait ce soir les 600 dépôts de plaintes, à travers tout le pays. De plus en plus de voix laissent entendre qu'il s'agit d'une affaire orchestrée (voir ici). Si c'était le cas, il s'agirait d'une nouvelle forme d'intimidation, de subversion de masse, de terrorisme. Alors que des attentats ont plus pour effet de souder la population (cf. la France), cette vague va au contraire provoquer des dissensions, comme on le voit dès à présent à la hauteur du scandale en cours.

Mme Merkel est bien plus fragile qu'on ne le croit. Elle avait déjà pâti de la vague de réfugiés et avait réussi à se maintenir, laissant quelques plumes dans l'affaire. Ce nouveau développement l'affaiblit à l'évidence. Encore une "affaire" et elle pourrait subir une mise à l'écart, comme celle que vécut M. Thatcher, pourtant vue comme extrêmement solide à l'époque.

L'affaire intervient de plus dans des données conjoncturelles et structurelles délicates : une Allemagne démographiquement en panne (chose déjà sous-jacente lors de la crise ukrainienne) mais aussi une faiblesse économique lors du dernier trimestre (logique quand on est une puissance principalement exportatrice qui voit la Chine ralentir et le commerce mondial péricliter) sans même parler de la chute des bourses qui témoigne que les choses ne vont pas aussi bien qu'il y paraît.

Ramadi est donc repris : j'ai vu sur twitter des commentaires expliquer que ce n'était pas fait, tout ça. Juste une remarque : en combat urbain, cela prend toujours du temps pour nettoyer toute une ville, il y a toujours qq poches de résistance, ce qui n'empêche pas le résultat global. De même, la petite contre offensive dans les faubourgs ne doit pas être surinterprétée. Elle a lieu dans les faubourgs, sans grand effet justement. Dans une guerre, les ennemis se portent des coups et les déclarations médiatiques ("Ramadi est repris") doivent bien sûr être observées avec prudence : mais surtout, la circonspection tient plus au tempo (pour les médias, une nouvelle doit être datée, instantanée) qui cadre mal avec le rythme plus lent des opérations militaires. De même, un des dangers de twitter tient à la surréaction des observateurs (pas forcément au courant de ce que c'est qu'une campagne militaire, d'ailleurs) qui accentuent encore plus les défauts des médias.

Une centrale électrique de l'ouest ukrainien serait tombée en panne à la suite d'une cyberagression (voir ici). D'après mes copains d'Echoradar, cela est significatif non en soi (après tout, la panne n'a duré que quelques heures) mais dans le contexte ukrainien (souvenez-vous de la coupure électrique qui frappa toute la Crimée il y a qq semaines), et surtout parce que ce serait le premier cas réellement prouvé d'attaque d'une infrastructure "vitale" civile (Stuxnet étant évidemment un cas à part), frappant des "SCADA" (logiciels industriels, non les logiciels de M. tout le monde). A suivre...

Parutions

La Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°91 janvier 2015, sommaire ici

Articles, sites et liens

Culture

Vu l'expo Chagall et la musique, à Roubaix. Elle vaut le détour et même le voyage (les Parisiens peuvent aller à l'expo sœur à la cité de la musique). Je connaissais le Chagall du musée de Nice ou des vitraux de la cathédrale de Reims, on voit ici plein d’œuvres de plus petit format (qq grands formats également) avec surtout des pièces qui traversent tous les âges de l'artiste. Bref, un très bon moment.

Sinon, ai visionné "Inglorious Basterds", film étonnant de Tarantino qui est incontestablement un grand réalisateur. Éblouissant Christoph Waltz... Cela étant, le dernier Tarentino paraît bien bavard, pas envie d'aller le voir.

Événements

13 janvier Cercle Géopolitique Dauphine. Novembre 2015, l'analyse de Gilles Kepel. Mercredi 13 janvier 18h - 19h30 Salle Raymond Aron 2ème étage, Université Paris-Dauphine En raison du plan Vigipirate et du nombre de places limité, l'inscription à la conférence est obligatoire. INSCRIPTION EN LIGNE ICI

18 janvier « Lundi de l’IE » de janvier du Cercle d’Intelligence Economique du MEDEF Ile-de-France, le lundi 18 janvier 18 h 00 – 20 h 00 au siège du Medef Ile-de-France, 10 rue du Débarcadère, Paris 17eme (près de la Porte Maillot). Il y sera question du « Big Data à l'épreuve du droit », sujet qui sera traité par maître Sadry Porlon, avocat au barreau de Paris, docteur en droit, féru de nouvelles technologies et très bon pédagogue. Il nous expliquera la position des juristes et des lois face aux technologies disruptives du Big Data. Car les traitements des données et métadonnées au travers d’algorithmes prédictifs peuvent, suivant leur finalité, ne pas faire bon ménage avec les données dites « à caractère personnel », si on ne prend pas les précautions élémentaires qui s’imposent. Évènement gratuit, avec inscription obligatoire

18 janvier METIS. Séminaire spécialisé Le renseignement : planification, stratégie et prospective. Lundi 18 janvier 2016 "Planifier la Défense nationale" Intervenant : DGRIS. inscription obligatoire auprès de François DAVID (fdavid2(a)yahoo.fr).

20 janvier Diploweb.com et GEM, vous invitent à la conférence de l'Ambassadeur C. Lechervy, Secrétaire permanent pour le Pacifique - Ambassadeur de France auprès de la Communauté du Pacifique : Quelle géopolitique du Pacifique ? L'Ambassadeur Secrétaire permanent pour le Pacifique donnera une conférence exceptionnelle pour expliquer les dessous du nouveau « Grand jeu stratégique » dont la France est partie prenante. Inscription

21 janvier Forum du futur: le jeudi 21 janvier de 18h30 à 20h30 à l'Ecole militaire, amphithéâtre de BOURCET, à une conférence-débat sur le thème : "Quels sont les défis de la révolution numérique pour le monde industriel : le cas d'AIRBUS GROUP" Le débat sera mené par : Monsieur Frédéric SUTTER, Directeur du programme Transformation numérique d'Airbus Group. Voir forumdufutur(a)wanadoo.fr

25 janvier SHD. Le Service Historique de la Défense (SHD) organise et coordonne en partenariat scientifique avec Christophe Lafaye, chercheur associé au CHERPA, laboratoire de recherche de Sciences Po Aix, un colloque pourtant sur « Le génie au combat : mobilité et contre mobilité », le lundi 25 janvier 2016 de 9h à 17h (Château de Vincennes, Pavillon de la Reine à Paris). Attention inscription obligatoire par courriel : thierry.widemann(a)intradef.gouv.fr

21 janvier ANAJ IHEDN Pourquoi chaque organisation devrait avoir un risk manager ?. Avec France RATOPOULOS Directeur adjoint du Département Prévention, Safety & Environnement Disneyland Paris Franck ZAIDA Responsable Sûreté France – sous-direction de la Sécurité Diplomatique et de la Défense Ministère des affaires étrangères et du développement international Jeudi 21 janvier 2015 20h00 à 21h30 Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Centre Sorbonne Amphithéâtre Oury 14 Rue Cujas – 75005 Paris Inscriptions

26 janvier Le club Démocraties (général Paris) organise son prochain diner-débat, le 26 janvier, avec Patricia Adam, Présidente de la Commission de Défense de l'AN. Inscriptions par courrier, comme d'habitude.

A. Le Chardon