Pensées fugaces

Clinton aurait donc gagné les primaires démocrates. On sera toutefois surpris que la veille du dernier scrutin à enjeu, celui de Californie où Hillary et Sanders étaient au coude à coude, Associated press sorte une nouvelle fracassante selon laquelle elle avait gagné le nombre suffisant de délégués : belle manipulation d’influence des votes… Accessoirement, cette déclaration se fait par des médias, sur la base de décomptes anonymes de grands électeurs eux aussi anonymes. Vous avez dit « plus grande démocratie du monde » ? Il est vrai que depuis la première élection de W bush avec les magouilles en Floride, on ne s’étonne plus de rien. Sinon des crédules qui gobent tout ce que raconte la propagande mainstream. On lira l’article de B. Greenwald (oui, aussi un propagandiste, mais relativement anti système) ici et notamment : This is the perfect symbolic ending to the Democratic Party primary: The nomination is consecrated by a media organization, on a day when nobody voted, based on secret discussions with anonymous establishment insiders and donors whose identities the media organization — incredibly — conceals

Plus sérieusement, what’s next ? On note le discours de “politique étrangère” où elle dit que Trump avec le doigt sur le bouton est très inquiétant. J’ai des doutes. Comme déjà signalé, Trump est en politique étrangère bien plus proche d’Obama, c’est-à-dire non interventionniste, que Clinton. Celle-ci se fera embarquer par tout l’établissement dans toutes les aventures militaires, avec les brillants résultats que l’on sait, les ayant observés sans discontinuer depuis au moins quinze ans. En fait, Clinton est inquiétante. On lira aussi ceci jubilatoire et drôle. Ultra pessimiste mais drôle. Et inquiétant.

J’ai quand même du mal quand on me décrit, à longueur de colonne, Merkel comme la seule Européenne résiduelle. Oui, elle est pour l’Europe, dans l’unique mesure où celle-ci sert parfaitement ses intérêts. Je crois que c’est bien éloigné des sentiments vertueux que lui prêtent ceux qui se déclarent des « Européens convaincus », toujours avides de « paix et d’amitié entre les peuples ».

Le mouvement social en France a-t-il une dimension géopolitique ? Oui, dans la mesure où il perdure, malgré tout, et ne suscite pas de rejet massif de la population. Chacun a bien compris qu'au fond, il ne s'agit pas d'un "mouvement social" comme nous en avons l'habitude, un mouvement social "30 glorieuses", mais un mouvement social "post-mondialisation". Ce n'est pas seulement la loi travail qui est visée, mais surtout son origine, à savoir les critères de compétitivité imposés par Bruxelles. L'air de rien, ce mouvement pose aussi la question de la souveraineté, tout comme le Brexit, simultanément, en Grande-Bretagne. On pourra lire Sapir Un mouvement social d’un type nouveau mais aussi Coralie Delaume L'UE assume la loi Khomri et ce que la loi Khomri doit à l'UE

Pendant ce temps là, au Nigeria, d'un côté Boko Haram recule (et passe la frontière), de l'autre on assiste à l'émergence de nouveaux mouvements insurrectionnels dans le sud, prenant en otage la production pétrolière (qui a chuté de 50% en quelques mois,c e qui permet, accessoirement, la récente remontée des cours du dollar). Mais pourquoi ? parce qu'entre-temps, il y a eu une élection présidentielle. Que le président sortant, Goodluck Jonathan (du sud) a été remplacé par un président du nord, donc musulman. Et que dès lors, il est logique que les guérillas du sud s'agitent puisque l'un des leurs n'est plus au pouvoir.

Hallucinant. Le général Breedlove, ex SACEUR, qui ne cessait de verser de l'huile sur le feu quand il était en poste, accusant la Russie de tous les maux et ne cessant d'avertir contre la menace qu'elle représentait, nous dit qu'il faut garder le dialogue ici.

L'EI recule donc sur tous les fronts. Ce qui est drôle, c'est de voir les titres de presse nous expliquer que "les forces loyales au gouvernement" sont en train de reprendre Syrte. Signalons juste qu'il s'agit des milices de Misrata, qui étaient plutôt en train de perdre pied et qui trouvent là un bon moyen de reprendre une position avantageuse. Rappelons qu'il s'agit de milice islamistes. Et que la réduction du verrou de Syrte ouvre la voie à une hostilité directe avec Haftar. On pourra aussi lire is the west to repeat its mistakes in Libya

En Syrie, les Kurdes ont donc encerclé Manbij et progressent vers l'ouest. La jonction avec la poche d'Afrin n'est plus qu'une question de jours ?

Violences hooliganesques à Marseille. Excusez moi de constater qu'une fois encore, l'ordre public n'a pas été préservé, qu'une fois encore, la police a paru débordée. Les communiqués indignés et satisfaits des autorités du Minint n'y changent rien. C'est encore une fois un constat d'échec. Mais le déni sera de mise, une fois encore. Ceci pour la partie intérieure. A l’extérieur, j'attends avec intérêt la décision de l'UEFA de pénaliser la sélection anglaise, par exemple en la sortant sur papier de la compétition. Dans UEFA, il y a UE. S'ils font ça, le Brexit gagne cinq points, nul besoin d'attendre le 23 juin...

Massacre d'Orlando. Sans surprise, Trump va triompher. Lui qui était un peu en panne va reprendre sa marche en avant.

Parutions

Vingtième numéro des "Repères de la RDN"

Le Centre d'études de sécurité et défense a le plaisir de vous annoncer la parution d'une nouvelle e-Note rédigée par Mr André Dumoulin au sujet du Brexit et de la défense européenne. Brexit et défense européenne Décryptage

Politique étrangère Été 2016 Dossier Moyen-Orient, le nouveau « Grand Jeu » Contrechamps L’Europe au défi des populismes Actualités Le Hezbollah et la guerre en Syrie TTIP : too Big to Fail ? Vieillissement de la population et géopolitique

L'art de conduire une bataille, Les tactiques des plus grands stratèges de la bataille de Cannes à la guerre du Golfe, par Gilles Haberey - Hugues Perot. Avez-vous toujours rêvé de découvrir les secrets des grands stratèges ? D'apprendre comment triompher sur les champs de bataille ? Cet essai inédit présente les onze tactiques les plus efficaces de l'Histoire. En s'appuyant sur de nombreux exemples historiques, Gilles Haberey et Hugues Perot les analysent et expliquent pourquoi elles ont permis de vaincre. De l'Antiquité à la fin du me siècle, le lecteur plonge ainsi au cœur des batailles les plus célèbres et découvre, juché sur les épaules des grands stratèges, les tactiques les plus redoutables : créer la surprise, contre-attaquer au bon moment, disloquer par le choc, frapper sur les arrières, mener une embuscade.

NATO review sur la cyberdéfense

La Sentinelle égarée ? L’armée de Terre face au terrorisme Focus stratégique, n° 68, juin 2016 par E Tennenbaum. L’activation du contrat opérationnel de protection à la suite des attentats qui ont frappé la France durant l’année 2015 ouvre une nouvelle phase dans la longue histoire de l’engagement des forces terrestres au profit de la sécurité intérieure. Avec l’opération Sentinelle, l’armée de Terre mobilise 10 000 hommes sur le territoire national, soit 10 % de ses effectifs. Initialement prévu pour quelques mois, ce déploiement s’est prolongé dans la durée, engendrant une pression sur la ressource humaine et le cycle de préparation opérationnelle. L’opération pose également la question du partage des tâches avec les forces de sécurité intérieure et de la crainte des armées de se voir cantonnées à un rôle supplétif qui conduirait à la perte de leur savoir-faire et de leur fonction d’ultime recours. Pour pérenniser les missions intérieures des forces terrestres, les autorités devront repenser en profondeur les équilibres du continuum sécurité-défense.

Articles, sites et liens

  • Logiciel Louvois de paie des militaires : les raisons du désastre
  • Poutine s’est créé son armée jeune et rouge
  • L'aventure Reporterre continue bien. Sans publicité, sans propriétaire, sans capitaux, en accès libre, le quotidien de l'écologie s'est installé depuis trois ans comme une référence dans son domaine, recueillant plus d'un million de visites par mois, rémunérant sept équivalents temps plein (dont une rédaction permanente de quatre journalistes), sortant régulièrement des informations exclusives, et avec des finances saines. On lance une campagne de soutien, parce que notre indépendance dépend des lecteurs. Bonne nouvelle, pour ceux qui payent des impôts, vos dons à Reporterre peuvent maintenant être défiscalisés ! Merci de nous soutenir, et de relayer le message dans vos réseaux : Page de dons, avec infos et video : https://www.reporterre.net/Soutenir

Mot gourmand

Je tombe sur cette expression que j’ai déjà croisée : « pas de clerc ». Mais que signifie-t-elle ? je regarde le dictionnaire : « maladresse par inexpérience ». J’adore… J’essaierai de m’en servir.

Événements

13 juin Séminaire METIS - Programme saison 17 - séance 5 Lundi 13 juin 2016 Le renseignement extérieur dans la loi de 2015 Intervenant : Bertrand WARUSFEL (professeur de droit public à l'Université Lille 2) Informations pratiques Merci de bien vouloir confirmer votre présence par retour à : groupemetis@gmail.com Toutes les séances auront lieu de 18h à 19h30 dans la salle du Traité - 1er étage du Centre d'histoire de Sciences Po (56 rue Jacob, 75006 Paris

15 juin La chaire Cyberdéfense et Cybersécurité Saint-Cyr, Sogeti, Thales, et les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan ont le plaisir de vous convier à la journée d’études : « Cas pratiques juridiques dans le Cyberespace : Vol de données Confidentiel-Défense, Le hacker aux multiples visages, Incitation au terrorisme sur les réseaux sociaux », qu’elles organisent au Cercle National des Armées à Paris, le mercredi 15 juin 2016 de 9h45 à 18h Programme sous le lien Internet suivant. Inscription obligatoire - nombre de places limité

16 juin IRIS. Avons-nous renoncé à comprendre le monde ? Jeudi 16 juin, 18h-20h – Espace de conférences de l’IRIS Conférence-débat organisée autour de Marcel Gauchet, historien et philosophe, directeur d’études à l’EHESS et rédacteur en chef de la revue Le Débat et Bernard Stiegler, philosophe, président de l’association Ars Industrialis et directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation. Animée par Olivier de France, directeur de recherche à l’IRIS. Entrée gratuite – Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles

16 juin Cybercercle. Cybersécurité et objets connectés avec le colonel Franck MARESCAL, chef de l'Observatoire Central des Systèmes des Transports Intelligents, Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale, Philippe LOUDENOT, FSSI des ministères sociaux Maître François COUPEZ, avocat fondateur du cabinet ATIPIC Avocat, Kreshnik MUSARAJ, manager R&D Cybersecurity chez AXA En savoir plus. Cette matinale succèdera à un atelier du CREOGN sur "les acteurs régaliens du cyber" qui commencera à 8 heures 30 et auquel vous pourrez également assister.

20 juin colloque, le Club Participation et Progrès "Quelle mobilisation de la Nation face au terrorisme international ?". le lundi 20 juin 2016 à partir de 08h30, en partenariat avec la Revue Défense Nationale et le CREOGN. Palais Bourbon 126 rue de l’Université Paris 7e. Avec Pascal BONIFACE, Alain BARLUET, le Général d’Armée (2S), Jean-Marie FAUGERE, le Général de division (2S), Vincent DESPORTES, François GERE, Jean-Marc FALCONE, Général (2S), Marc WATIN-AUGOUARD, Alexandre VAUTRAVERS, René VERMEREN, le Général Christian TIEBAULT, le Général (2S) Henri PARIS, Jacques MYARD, Hervé DREVILLON, le Général de brigade aérienne (2S) Etienne COPEL Yannick BLANC, Pierre PASCALLON, Marianne DUBOIS, Marie-Françoise BECHTEL, le Général (2S) Eric de la Maisonneuve. Inscription (nom, prénom, date, lieu de naissance –mentions obligatoires-) au plus tard pour le Mardi 14 juin 2016 au soir à pierre.pascallon0054@orange.fr

23 juin Cercle K2 Cette conférence se déroulera autour du thème "15 ans après: comment le FBI a vécu les attentats du 11 septembre ?" et sera présentée par Raymond Batvinis, ancien agent spécial du FBI, Directeur exécutif de la J. Edgar Hoover Foundation et Membre fondateur du Cercle K2. Cet événement aura lieu le jeudi 23 juin prochain, de 19h00 à 21h00, à l'École Militaire, dans l'Amphithéâtre Foch. Inscription

7 juillet 2016 CREOGN - 8h45 - ARG "Le cyber-risque est-il un risque pour les entreprises et est-il cyber ? " – PARIS

A. Le Chardon