Les élections pour le Parlement européen sont marquées par un désintérêt général qui se traduira par une abstention record. Pire, un récent sondage montre qu'en France, une majorité de sondés trouvent que l'UE est inutile. Le débat entre les cinq prétendants à la tête de la Commission n'a été diffusé que sur LCP et pas sur une chaîne publique de grande diffusion. Autant de signes qui suggèrent l'organisation de la déroute, comme si finalement cela arrangeait bien des intérêts de faire croire à l'impuissance de l'Europe. Oh, certes on fait semblant de cliver et J-L Bourlanges a bien démontré ici que Schultz bonnet et bonnet Junker étaient une lutte factice. Bref, ce billet n'a pas pour objet de vous inciter à voter ou même à vous abstenir, mais de regarder un peu au-delà du débat soupeux qu'on nous sert en ce moment.

source