Le tir de 26 missiles de croisière russes depuis la Caspienne revêt plusieurs significations stratégiques.

source

1/ Il s’agirait de SS 30 N. Chose surprenante, ainsi que l’a signalé le Fauteuil de Colbert. Disons que si on en connaissait l’existence, on avait peu de détails sur leur portée et leur mise en service. C’est désormais chose faite, bien que certaines caractéristiques demeurent floues (notamment leur altitude de vol, donc la possibilité de leur détection). Autrement dit, l’effort de technologie de défense, entamé par la Russie en 2000, porte ses fruits.