Le Chardon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 27 mars 2016

13/16 : attentats à Bruxelles et en Turquie, Obama et Karadjic, Labouérie et Modigliani

Attentats de Bruxelles : que dire sinon qu'ils étaient attendus et qu'ils ne marquent pas un terme, malgré la dissolution apparente du principal groupe ayant organisé les attaques du 13 novembre et du 22 mars. Le pessimisme demeure de circonstance, d'autant que l'EI subit des revers en série en Irak/Syrie. Aussi devrait-il multiplier les attentats afin de maintenir son pouvoir d'attrait auprès d'une jeunesse déboussolée et continuer de susciter des vocations pour venir renforcer les troupes. Pourtant, cela témoigne d'une inflexion de plus en plus marquée de sa stratégie. Alors qu'à l'origine l'EI voulait établir un califat d'où diffuser sa révolution, voici qu'il a procédé à deux évolutions :

Source

Lire la suite...

mercredi 24 septembre 2014

Deux ou trois choses sur la notion de légalité internationale

On parle beaucoup de la légalité internationale, notamment celle qu'aurait bafouée V. Poutine. On prend bien soin d'expliquer que l'on intervient en Irak à la demande du gouvernement de Bagdad. Soit. Mais...

source

Lire la suite...

mercredi 25 juin 2014

Jihad en terre d'islam ? Une guerre civile de religion, plutôt...

Jusqu’à présent, les succès jihadistes se situaient aux confins du monde musulman : ce furent les Talibans afghans dans les années 1990, les Shebabs somaliens dans les années 2000. Avec la percée de l’EIIL, voici la guerre au cœur des pays d’islam, au cœur du monde arabe.

source

Lire la suite...

vendredi 11 avril 2014

Contradictions en Syrie

Nouvelles contradictoires venant de Syrie. D’un côté, le régime termine de clore le contrôle de la frontière avec le Liban. De l’autre, les rebelles font des avancées dans le nord profitant de ce que le régime est occupé au sud et jouent la dispersion des combats. Pendant ce temps, l’EEIL se concentre à l’est et tente de reprendre un contrôle continu de territoire à cheval sur la Syrie et l’Irak. Du coup chacun peut aujourd’hui mettre en avant ses succès. (voir ici mais aussi ici, l’excellent St. Mantoux qui est devenu, au fil des billets, le meilleur spécialiste de la guerre civile syrienne ).

source Un membre des bataillons Ansar al-Sham au bord de la Méditerranée (Cliquer sur le titre pour lire la suite)

Lire la suite...